Accueil Santé Douleur au coude : Savoir quand consulter

Douleur au coude : Savoir quand consulter

862
0
douleur au coude
Voter post

Mal au coude ? il est peut-être temps de consulter

La douleur au coude peut survenir pour de multiples raisons. Souvent liée à des activités professionnelles ou des mouvements répétés, elle peut être le signe de pathologies musculo-squelettiques comme la bursite ou la tendinite du coude. Savoir identifier le moment idéal pour consulter un professionnel de la santé est crucial pour une prise en charge efficace et une guérison réussie.

 

Comprendre la douleur au coude

La douleur au niveau du coude peut se manifester de diverses manières, mais le principal symptôme reste une gêne ou une douleur à la face interne ou externe du coude. Ce malaise peut être amplifié lors de la réalisation de certaines tâches, notamment celles qui impliquent des gestes répétitifs.

 

Les principales pathologies du coude

La bursite du coude se caractérise par une inflammation de la bourse séreuse, une petite poche remplie de liquide qui agit comme un coussin entre les os et les tissus mous.

La tendinite du coude est une inflammation des tendons, souvent due à des mouvements répétitifs.

Ces deux maladies professionnelles peuvent être aggravées par certaines activités de travail, par exemple, le port de charges lourdes ou l’utilisation continue d’outils vibrants.

 

Tableau : Comparaison entre Bursite et Tendinite du Coude

Bursite du Coude Tendinite du Coude
Symptômes principaux Douleur, gonflement à l’arrière du coude Douleur à la face interne ou externe du coude, aggravée par la flexion ou l’extension
Causes communes Choc direct, pression prolongée, infection Mouvements répétitifs, surmenage
Traitement Repos, AINS, physiothérapie, parfois drainage ou chirurgie Repos, AINS, physiothérapie, parfois infiltration ou chirurgie

 

Facteurs de risque

Divers facteurs peuvent contribuer à l’apparition de douleurs au coude. En voici trois communs :

 

Mouvements répétitifs du bras ou du poignet

Les mouvements répétitifs du bras ou du poignet augmentent le risque de douleur au coude. Cela est particulièrement vrai pour les mouvements qui sollicitent les tendons du coude.

Les activités telles que le tricot, la couture, la peinture, le jardinage, la cuisine, le bricolage et certaines professions nécessitant des mouvements répétitifs, comme le travail à la chaîne ou la saisie de données, peuvent tous contribuer à ce type de douleur.

 

Activités professionnelles impliquant le port de charges lourdes

Lever et porter régulièrement des charges lourdes peut mettre une pression excessive sur les articulations, les tendons et les muscles du bras, y compris ceux du coude.

Les travailleurs dans des industries telles que la construction, le déménagement, la manutention de matériel lourd ou les métiers de la santé qui nécessitent le déplacement de patients peuvent être particulièrement exposés à ce risque.

 

Sports nécessitant un mouvement constant du bras

Pratiquer des sports qui nécessitent un mouvement constant du bras peut également augmenter le risque de douleur au coude. Des sports comme le tennis, le golf, le baseball, le squash ou le cricket mettent une pression importante sur le coude.

Ces sports impliquent des mouvements de bras et de poignet répétés et vigoureux, ce qui peut entraîner une surutilisation et une inflammation des tendons du coude. Ce phénomène est si courant qu’on parle souvent de “coude de tennis” ou de “coude de golfeur” pour décrire certaines conditions douloureuses du coude.

consulter un médecin douleur au coude

Quand consulter un professionnel de la santé ?

Il est conseillé de consulter un professionnel de la santé dès que la douleur au coude persiste plus de 12 mois sans amélioration malgré le repos et l’auto-soin.

Si la douleur devient insupportable, gêne les activités quotidiennes ou si l’on observe un gonflement au niveau du coude, la consultation doit être plus immédiate.

 

Le processus de diagnostic

Lors de la consultation, le professionnel de la santé évaluera la douleur, effectuera des tests physiques et pourra demander des examens complémentaires.

Ces derniers peuvent inclure une radiographie, une échographie ou une IRM pour obtenir des images détaillées des structures du coude.

 

Options de prise en charge

Après diagnostic, un plan de traitement adapté sera proposé. La prise en charge peut comprendre :

  • Des médicaments : Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent être prescrits pour réduire l’inflammation et soulager la douleur.
  • La physiothérapie : Des exercices spécifiques peuvent aider à améliorer la souplesse et la force du coude.
  • Le repos : Eviter les mouvements qui exacerbent la douleur peut aider dans le processus de guérison.

Si le traitement conservateur n’apporte pas de soulagement après 24 mois, une intervention chirurgicale peut être envisagée.

 

Prévention des douleurs au coude

La prévention est une composante clé pour éviter les douleurs au coude. Voici quelques conseils utiles :

  1. Pratiquer régulièrement des exercices de renforcement : Un renforcement régulier des muscles du bras peut aider à prévenir les douleurs au coude. En gardant vos muscles forts, vous soutenez les structures conjointes, réduisant ainsi le risque de blessures.
  2. Maintenir une bonne posture : Une mauvaise posture, surtout lors de l’utilisation de l’ordinateur, peut mettre une pression excessive sur le coude. Assurez-vous que votre station de travail soit ergonomique et que vous respectez des positions qui préservent votre santé musculo-squelettique.
  3. Prendre des pauses régulières : Si votre travail ou vos loisirs impliquent des mouvements répétitifs du bras ou du poignet, prenez le temps de faire des pauses et de vous étirer régulièrement. Cela permet de relâcher la tension accumulée et d’éviter l’usure des articulations.
  4. Optimiser l’ergonomie de votre lieu de travail : Une organisation du poste de travail réfléchie peut réduire les mouvements répétitifs et la tension sur le coude. Considérez l’usage d’outils ergonomiques ou la mise en place d’un poste de travail debout.
  5. Adopter des techniques de levage adéquates : Si votre travail implique de soulever des charges lourdes, apprenez et utilisez des techniques de levage appropriées pour éviter de surcharger vos coudes.
  6. S’échauffer avant de faire du sport : Avant de pratiquer un sport qui exige un usage intensif du bras, prenez le temps de bien échauffer et étirer les muscles et les articulations du bras et du coude.
  7. Porter une attelle ou une orthèse : Si vous avez déjà souffert de douleurs au coude, il peut être utile de porter une attelle ou une orthèse lors de l’exécution de tâches qui sollicitent cette articulation. Cette mesure peut aider à prévenir d’éventuelles récidives.
  8. Se maintenir hydraté : Une bonne hydratation aide à maintenir les tissus conjonctifs du corps en bonne santé, ce qui peut contribuer à prévenir les douleurs articulaires.

Ces mesures peuvent vous aider à prévenir les douleurs au coude et à maintenir une santé musculo-squelettique optimale.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici